Inspection en cale sèche

Inspection en cale sèche

Défi

La détection des incidents dans les coques de navires est un aspect essentiel de la sécurité et de la maintenance maritimes, mais les méthodes d'inspection actuelles présentent de nombreux défis et risques. Les navires sont constamment exposés aux pressions environnementales, ce qui nécessite des inspections périodiques pour identifier les dommages avant qu'ils ne compromettent l'intégrité structurelle du navire. Cependant, les processus d'inspection traditionnels, qui font souvent appel à des méthodes manuelles utilisant des grues à moteur diesel, des échafaudages et des cordes d'accès, présentent des risques importants pour la sécurité. Les grimpeurs à corde, en particulier, sont constamment confrontés au risque de chute, et les décès et incidents liés à la chute d'objets signalés soulignent les dangers associés à ces inspections.

En outre, l'approche actuelle en matière d'inspection est chronophage et inefficace. Les inspections durent généralement jusqu'à 96 heures réparties sur 4 jours en cale sèche, avec une équipe de cordistes qui capturent manuellement des images des dommages visibles. Cependant, cette méthode ne fournit qu'un ensemble limité de données, limité par l'expérience de l'inspecteur et axé uniquement sur les défauts identifiés. L'absence d'imagerie complète de la coque du navire limite l'efficacité du processus d'inspection, ce qui se traduit par des dommages manqués ou négligés.

Les implications financières de ces lacunes sont importantes. Rien qu'aux États-Unis, les armateurs ont dépensé environ 2,7 milliards d'euros en réparations en cale sèche en 2019, les coûts supplémentaires liés à la perte de revenus pendant les inspections étant estimés à 7,4 milliards d'euros par an pour la flotte mondiale. Les dépenses annuelles totales pour les inspections et les réparations en cale sèche s'élèvent à un montant stupéfiant de 10,1 milliards d'euros, ce qui souligne le besoin urgent de solutions plus efficaces et plus rentables.

Solution

La solution innovante d'Upteko révolutionne le processus d'inspection en cale sèche en s'appuyant sur la technologie des drones. En entrant dans la cale sèche, le drone polyvalent d'Upteko, connu sous le nom de LARK™, se lance et effectue un modèle de vol fixe autour du navire, capturant un ensemble de données complet d'images en une fraction du temps requis par les méthodes traditionnelles. Ces données sont ensuite traitées à l'aide d'algorithmes d'IA pour créer un ensemble de données en mosaïque 2D, permettant l'identification et le suivi des dommages au fil du temps.

En conclusion

En automatisant et en rationalisant le processus d'inspection, la solution d'Upteko réduit les risques associés aux inspections manuelles, améliore l'efficacité et fournit une évaluation plus précise et plus complète des performances et de la structure du navire. Cette approche transformatrice permet non seulement d'améliorer les normes de sécurité, mais aussi de réaliser d'importantes économies pour les armateurs en minimisant les temps d'arrêt et en optimisant les efforts de maintenance. En fin de compte, la technologie d'Upteko représente un changement de paradigme dans l'inspection de la coque des navires, garantissant des opérations plus sûres et plus efficaces pour l'industrie maritime.